Envoyez-vous en l’air !

FlightGear Flight Simulator
lundi 26 août 2002
par  Fabien ILLIDE
popularité : 2%

FlightGear n’est pas un jeu mais un véritable simulateur de vol, le plus réaliste possible.
Je l’avais installé sous Mandrake 8.1 et 8.2 (il est présent sur les CDs de la "download edition"), mais en le lançant via le menu de votre Window Manager favori, vous ne pouvez pas contrÎler grand chose. Car le manuel n’est pas accessible directement.
J’espÚre que cet article vous aidera à voler rapidement de vos propres ailes.

Installation

Si vous posédez une distribution Mandrake ou SuSE, FlightGear Flight Simulator est présent sur les CD d’installation sous forme de paquetage précompilé (rpm).
FlightGear repose sur Simgear (outils de construction pour simulations) et sur PLIB (une librairie de fonctions portable contenant notamment les routines de gestion du son et du joystick ainsi que des routines de rendu graphique). Ces trois éléments sont tous sous licence GNU/GPL ou GNU/LGPL, et peuvent donc être utilisés pour des projets divers et variés.
Vous devez installer dans l’ordre (si ces paquetages ne sont pas déjà présents sur votre machine) :
- PLIB,
- SimGear,
- FlightGear (programme),
- FlightGear Base (les données seulement. Elles ne nécessitent pas de compilation).

Si vous préferez compiler FlightGear (version CVS, installation dans un répertoire spécifique, c’est beau un ./configure, vous n’aimez pas les rpm...), reportez-vous aux chapitres en question de la documentation.

Lancement

Vous avez peut-être une entrée dans le menu K de KDE.
Pour lancer FlightGear Flight Simulator, exécutez la commande fgfs dans une fenêtre xterm ou une Konsole.
Nous allons voir quelques options intéressantes à ajouter après cette commande.

En plein écran ca serait mieux

Par défaut, FlightGear se lance en fenêtre. Si vous voulez l’exécuter en plein écran, ajoutez l’option --enable-game-mode (Différent de --enable-fullscreen qui lance FlightGear dans une fenêtre maximisée.)

fgfs --enable-game-mode

Hé ! Il fait nuit !

FlightGear adapte l’environnement fidèlement. C’est pourquoi si
vous lancez le jeu en début d’après-midi en France, vous serez en pleine nuit...
Normal, l’aéroport par défaut est celui de San Francisco (KSFO),
et il fait noir là bas.

Pour partir de San Francisco en plein jour, vous pouvez :
- utiliser l’heure locale plutôt que l’heure réelle de San Francisco avec l’option --time-match-local,
- choisir la date et l’heure avec l’option --start-date-sys=yyyy:mm:dd:hh:mm:ss.

Quelques touches qui vous seront utiles :

PageSupp : augmenter les gaz,
PageInf : diminuer les gaz,
Flèches gauche-droite : ailerons (manche déplacé horizontalement),
Flèches haut-bas : gouverne (manche déplacé verticalement),
Inser : palonier [1] à gauche,
Entrée : palonier à droite,
5 : recentre les commandes. (manche et paloniers),
] : sort d’un cran les volets [2],
[ : rentre d’un cran les volets,
g : rentre / sort le train d’atterrissage,
b : freine (avec tout les freins),
, : frein de la roue gauche [3],
. : frein de la roue droite,
B : frein de park [4],
s : tableau de bord complet / allégé (intéressant),
h : pour les apprentis chasseurs, affiche/cache le HUD [5]. Permet aussi d’afficher des informations pour le vol en réseau, qui fera sans doute l’objet d’un prochain article.
v : pour passer en vue extérieure/intérieure.

Remarque : les touches prévues pour claviers anglais QWERTY comme un Happy Hacking keyboard. Mieux vaux en posséder un, sinon les touches sont parfois éloignées les unes de autres... Mais on peut faire sans quand même.

Si vous jouez à la souris, vous disposez de 3 "états" que j’appellerais :
- 1) Instruments (curseur en forme de flèche classique) : pour les menus et les instruments (changer de fréquence radio, agir directement sur le dessin de certaine commandes...),
- 2) Pilotage (curseur en forme de +) : pour piloter ;-) Vous contrôlerez le manche avec la souris.
- 3) Vue (curseur en forme de double-flèche horizontale) : pour changer l’angle de vue (tourner la tête en vue intérieure, bouger la caméra en vue extérieure).

Vous passez entre ces 3 états par un clic droit. (Je vous conseille d’utiliser plutôt les raccourcis clavier si vous jouez à l’aide de la souris.)
Pour le mode Vue par exemple, vous pouvez taper sur la combinaison de touches Majuscule + Chiffre. L’orientation de votre tête ou de la caméra en vue extérieure est obtenue grâce aux touches du pavé numérique (6 pour regarder à droite, 4 à gauche, 7 avant gauche, 3 arrière droit, etc.).

Merci l’auto-coordination !

Pour faire un virage (à gauche par exemple), vous devez effectuer deux actions simultanées afin d’incliner l’avion vers la gauche tout en restant dans l’axe horizontal (dans un premier temps, ensuite, vous pourrez vous lancer dans des virages à gauche en piqué ou en montée) : déplacer le manche vers la gauche et presser le palonier gauche (puis tirer sur le manche pour compenser la perte d’altitude et effectuer le virage proprement dit. Vous imaginez facilement que bouger le manche (à la souris) vers la gauche tout en appuyant sur Inser (pour le palonier) n’est pas une chose facile, car il faut doser précisément le temps de pression sur la touche. Pour vous aider, il existe un mode de coordination automatique qui actionnera les paloniers en même temps que le manche. Pour activez cette option, ajoutez l’option --enable-auto-coordination lorsque vous lancez FlightGear.
Pour éviter de saisir dans une xterm les paramètres de fgfs, vous pouvez personnaliser le menu K en ajoutant une nouvelle entrée ou créer une nouvelle icône sur le Bureau du Window manager. Elle lancera la commande fgfs --enable-game-mode --enable-auto-coordination (complétez avec les options qui vous intéressent).

Et l’Europe ?

Vous pouvez télécharger d’autres cartes, d’autres zones géographiques en les choisissant visuellement
ou via FTP.

Pour la France et les pays frontaliers, téléchargez les Scenarii suivants :
- e010n30.tar.gz,
- e010n40.tar.gz,
- e010n50.tar.gz,
- e000n30.tar.gz,
- e000n40.tar.gz (France),
- e000n50.tar.gz (France),
- w010n30.tar.gz,
- w010n40.tar.gz (France),
- w010n50.tar.gz.

Décompressez ces fichiers dans /usr/lib/FlightGear/Scenery avec la commande tar zxvf.

Avec les aéroports d’Europe s’il vous plaît

De la même manière, vous pouvez ajouter les principaux aéroports européens en téléchargant les mêmes fichiers que ci-dessus via FTP
et en les décompressant dans /usr/lib/FlightGear/Airports.

Partir d’un aéroport donné

Vous pouvez spécifier l’aéroport de départ avec l’option --airport-id=LFYG
pour partir de Cambrai-Niergnies, LFYG étant le code OACI de l’aérodrome.

Vous trouverez une liste d’aéroports français dans ce document au format OpenOffice.org.

Aéroports Francais
Liste des codes OACI des aéroports français

Si vous en voulez plus, voici l’explication sur la structure de ces codes ainsi qu’une liste des aéroports mondiaux : partie 1 et partie 2

Vous pouvez aussi changer d’aéroport depuis le simulateur par le menu "Environment/Goto Airport" (F10 pour afficher le menu).

Passons à la pratique :exemple d’un petit vol de prise en main

Admettons que nous allons partir de Cambrai à 13h et que nous utilisons la souris pour faire un tour de piste (cela fait quelques années déjà que je n’ai pas pratiqué, les valeurs ci-dessous sont données de mémoire).

Lançons FlightGear avec fgfs --enable-game-mode --enable-auto-coordination --start-date-sys=2002:05:22:13:00:00 --airport-id=LFYG.

Vous voici sur la piste 26 (orientée au cap 260°. Repérez l’instrument en haut du tableau de bord qui indique 26. C’est le compas ou boussole qui indique notre orientation). Cette piste est en herbe (elle est en dur depuis un moment, à rectifier).

Le moteur tourne déjà, nous n’auront pas à le démarrer (au cas où, le démarreur correspond à la touche "espace").

Commençons par régler l’altimètre (qui est ajusté selon le niveau de la mer, ce qui fait que nous sommes à environ 270 pieds.) Repérez l’altimètre (cadran rond le plus en haut à droite) et cliquez sur la gauche du bouton situé en bas à droite de l’altimètre afin d’amener les aiguilles sur le zéro (pression de 1003 hP).

Mettons le frein de park avec la touche b (vous voyez le voyant "Brake" s’allumer. Sous ce voyant se trouve l’indicateur des commandes. (Horizontalement : ailerons en haut, paloniers (dérive) en bas. Verticalement : gouverne à droite et trim (ajustement) à gauche).

Vous pouvez effectuer un clic droit pour passer en mode Pilotage et déplacer le souris pour vérifier le bon fonctionnement des commandes. Tapez sur la touche 5 pour recentrer celles-ci.
Maintenant, nous allons sortir les volets d’un cran avec ], ce qui vas nous permettre de décoler à faible vitesse. (Vous voyez la commande des volets bouger. Il est également possible (mais acrobatique en vol à la souris) de cliquer directement sur celle-ci pour entrer/sortir les volets.)

Mettons les gaz en pressant la touche "Page Supérieure" (Vous voyez le régime moteur augmenter jusqu’à environ 22000 tr/min).

Il est temps de lâcher les freins, avec une pression sur la touche b.

Vous voyez l’indicateur de vitesse augmenter (cadran rond en haut à gauche). Quand celui-ci atteint la zone verte, tirez légèrement mais franchement sur le manche afin de décoller.
Restez dans l’axe de la piste (cap 260) en prenant doucement de l’altitude.

Une fois passé les 300 pieds, rentrez le train avec la touche g (ceci a pour effet d’améliorer l’aérodynamisme de l’avion. Vous prendrez plus de vitesse ascensionnelle) puis rentrez les volets avec la touche [.
Continuez à prendre de l’altitude, puis virez sur la droite à 90 degrés jusqu’au cap 350 tout en grimpant.
Continuez encore puis refaites un virage à 90 degrés (cap 80 (08 sur le compas)).

Faites des mouvements lents et de faible amplitude. Servez-vous de l’indicateur des commandes pour visualiser si vous êtes près du "manche au centre" ou pas. En cas de panique, la touche 5 remet le manche au centre.

Vous êtes alors en "vent arrière", c’est à dire parallèle à la piste et le vent dans le dos. Stabilisez-vous à 1300 pied, réduisez un peu les gaz (Page Inférieure, sortez le train (g) et les volets d’un cran (]).
Vous devez passer entre Cambrai qui se trouve alors sur votre gauche et le terrain situé à votre droite. (Majuscule + 4 et Majuscule + 6 pour le vérifier, puis Majuscules + 8 pour regarder en avant).

Gardez le cap. Quand vous verrez le terrain sortir de la vue arrière droite (Majuscule + 3), virez de 90 degrés sur la droite (cap 170) tout en descendant légèrement et en réduisant encore un peu les gaz.

Regardez à droite (majuscule + 6). Quand le terrain est presque à 90 degrés à votre droite, virer de nouveau à 90 degrés à droite (nous revoila au cap 260).

La piste est en vue, nous sommes en "finale". Sortez les volets à fond (]), réduisez encore les gaz et visez littéralement le bout de piste (comme si vous vouliez vous enfoncer dedans). Passé le bout de piste, coupez les gaz et arrondissez (redressez le nez de l’avion). Toute l’habileté réside maintenant dans votre aptitude à garder l’avion en l’air (près de la piste et quasiment horizontalement) le plus longtemps possible en tirant sur le manche progressivement pour compenser la perte de vitesse. Celle-ci fera descendre l’avion, c’est pourquoi il faut rester "le nez en l’air". Idéalement, vous devriez être au raz de la piste quand la vitesse sera trop faible pour que l’avion reste en vol (le manche tiré vers vous, une sonnerie vous indique le décrochage). L’avion "tombe" alors, et c’est un "Kiss Landing" si vous étiez à quelques centimètres du sol. Maintenez le manche vers vous afin de garder le nez en l’air. Il descendra naturellement quand la vitesse sera réduite. Vous donnerez alors des petits coups de frein avec b ou éventuellement remettrez les gaz, rentrerez les volets à un cran et redécollerez).

L’aérodrome de Cambrai-Niergnies possède une piste en dur datant de la seconde guerre mondiale, particulièrement longue (elle sert de piste de secours pour les avions militaires ou de ligne).
Il s’agit de la 15-33 (orientée à 150 degrés - 330 degrés) qui se trouve en bout de la piste 26.
Parfait pour s’entraîner !

Qu’est-ce que ca donne visuellement ?

Arrivée au Touquet
Voici une arrivée un peu rapide sur Le Touquet (LFAT).
On y voit sa piste "en forêt", la canche et la ville plus à gauche.


Merci à Tomcat de www.wingshots.net et www.aviation-fr.info pour les listes de codes OACI.


[1Pédales servant à diriger la dérive.

[2Modifie la courbure des ailes pour voler à une vitesse faible. Utile pour décoller plus rapidement ou se poser à très faible vitesse.

[3Utile pour se diriger au sol.

[4Sorte de frein à main.

[5Head-Up Display : système d’informations visuelles apparaissant sur la verrière.


Commentaires

dimanche 27 août 2006 à 10h28

bonjour
la nouvelle version 0.9.10 est sortie
sur le site flightgear france
le lien pointe vers la version 0.9.8a
j’ai trouvé la version 0.9.10 sur un site allemand (désolé je n’ai plus le lien)
installée elle fonctionne parfaitement (on a plus de probleme de son ni d’image inversée du tableau de bord) bug de la 0.9.8a ???
config de test fluide 1.2ghz 512 mo ram geforce fx5200 128 fps a 35 environ son intégré via pour info

si ca peut aider
merci pour ce simulateur c’est le pied. bravo a toute l’equipe et a la communauté travail de titan !

une question qui n’a peut etre rien a voir mais je la pose quand meme
y a t’il un moyen quelconque de joindre si cela est possible les fichiers google earth (certains vont peut etre crier) dans le simu
(on imagine deja voler au dessus des villes avec de chouettes textures et les emplacements objets) est-ce prévu ? est-ce faisable ? une idée de partenariat en gratuit bien sur
(on sait deja que google earth stocke les fichiers consultés sur le pc) et hop direction les scenery ???
a creuser peut etre

Logo de le frizé
mercredi 22 juin 2005 à 14h13 - par  le frizé

en parlant de commande STP COMMENT CHANGER D’AVIONS ???????? je sui desesperer de ne pas trouver la commande
et aussi comment trouver la commande de starter, la commande pour selectionner les moteurs ?
MERCI ET STP REPONDEZ VITE !!
thanks
ps : je sais qu’il existe un menu pour trouver tous sa dans la fenetre "lancer une commande" mai il en faut une (de commande) pour acceder a ce menu !!
Y A TROP DE COMANDES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
oUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNN !!!!!

Logo de le frizé
mercredi 22 juin 2005 à 10h33 - par  le frizé

bonjour
je me propose en temps que chamberien de réaliser les aérodrome du bassin chamberien.Mais,comment faire ! je suis absolument nul en informatique. J’aimerai beaucoup participer a ce grand projet de developement de ce simulateur dont je suis grand fan !!
merci

PS : comment creer son avion ?j’aimerai créer l’A380.

samedi 12 mars 2005 à 14h16

bonjour je cherche mais ne trouve pas et comprend pas aussi allor je vs demande de l aide..

1 je voudrai savoir si il existe des serveur pour jouer en reseaux

2 un example de ligne de comande pour le multiplay (facultatif)

je tourne sur platforme linux mandrake 10.1 official voila !!! merci.

mercredi 28 juillet 2004 à 15h07 - par  Milouse

Oui, bien sûr, le téléchargement est présent tout en bas de la page download binary du site flightgear.org

Logo de G. Ronin
mercredi 21 juillet 2004 à 10h07 - par  G. Ronin

ExtrÚmement intéressé par votre article, mais existe -t-il une possibilité sur mac ?
notamment Mac Os 9.2 mais X convient aussi.
merci

Logo de Milouse
vendredi 16 juillet 2004 à 16h03 - par  Milouse

N’en n’ayant pas trouvé de vraiment développé sur internet, je propose la création d’un forum d’aide, et en tout cas d’information de flightgear en français.

Si des amateurs voulaient se lancer avec moi ... contactez moi. merci

jeudi 1er juillet 2004 à 11h36

L’entrée du menu a été rajoutée avec les versions récentes depuis le temps d’écriture de cet article/commentaire

jeudi 20 mai 2004 à 09h48

Voila, G téléchargé et installé la derniÚre version de flightgear sur le site officiel.
Je ne comprend pas pourquoi faut il passer par runfgfs.bat, alors qu’il y a une entrée dans le menu démarrer (j’utilise WinXP).
De plus, faut il vraiment installer les 2 autres logiciels (PLIB et SimGear) pour faire fonstionner flightgear ?
aussi, quand j’appuie sur les touches (b), (]) ... rien ne se passe.

Merci

Logo de byet
dimanche 25 avril 2004 à 00h21 - par  byet

j’ arrive peu être un peu trop tard ,mais pour LFAT et toute la cote d’ opale je suis pret a te donner un coup de main (si ce n’ est que je n’ arrive pas a compiler FGSD).

Logo de Pilou29
dimanche 18 avril 2004 à 12h16 - par  Pilou29

Bien qu’étant sur un forum dédié à linux, je me permet de poser une question sur des problemes de son rencontrés sur flight gear ver 094 sous window, avec xp.
Il semblerai que la case à cocher "sound" soit inefficace, car la ligne enable sound n’apparaît pas dans le fichier de config.
de plus j’ai trouvé dans le menu l’option sim et sound, j’ai activé le son à true, cela à marché une fois puis plus rien !
le programme place t’il une entrée dans la base de registre, si oui, à quel endroit, ou y a t il un fichier qui se loge dans le repertoire windows ou systÚme, ou alors mon cas est il désespéré ????
Merci d’avance et encore bravo pour ce fabuleux simulateur.

Logo de Lionel
samedi 6 mars 2004 à 16h55 - par  Lionel

Slt moi c’est LIonel et j’ai un problÚme à installer Flight gear. J’utilise Microsoft xp et comme c’est en anglais quelqu’un pourrait m’aider ??????????????????
MERCI

mardi 27 janvier 2004 à 08h51

Pour ceux qui souhaitent se rencontrer pour jouer en réseau flightgear j’ai créer un petit forum perso qui débute dans ce but

http://zdsl.free.fr/forum

jeudi 9 octobre 2003 à 12h42

Peut-être parceque demander une info pour Windows sur un Club LinuX... :-)

Allez, je suis pas chien : soit vous installez Linux et FlightGear, soit vous ouvrez une "invite de commande" pour pouvoir saisir les options.

On peut aussi faire un raccourcis, et donner les options dans la commande lancée par celui-ci.

mercredi 8 octobre 2003 à 18h48

Salut ,

J’ai le meme probleme que toi , j’utilise Flightgear sous windows XP et je n’ai jamais trouvé aucun artile sur le fonctionnement avec windows. Quelqu’un t’a t-il répondu ???

Merci d’avance

Logo de Manu
lundi 11 août 2003 à 11h49 - par  Manu

Bon, apparement, il y aurait pas mal de monde intéressé suite @ mon post.

Actuellement, je suis en train de mettre sur papier ( numérique ) les idées reçues.

Vu ce que je vois sur FGSD, je trouve ça excellent et un développement des scenery et trÚs interessant. De mon cÎtÚ je suis en train de voir pour développer LFAT ( Le Touquet-Paris Plage ).

Toutes idées, propositions et aides sont le bienvenue.

Site web : Site de FGSD
Logo de Frédéric Bouvier
samedi 9 août 2003 à 17h33 - par  Frédéric Bouvier

Salut, je participe au developpement de fgfs depuis plusieurs années déjà et je suis le mainteneur de fgsd. Je suis également détenteur d’un PPL que j’exerce à LFPX (Chavenay-Villepreux) sur Robin DR400.

Je suis particuliÚrement interessé par la création de scÚnes plus détaillées pour la France ( particuliÚrement le Jura et les Alpes ).

Si une communauté francophone fgfs se crée, j’y participerai avec plaisir.

- Fred

Logo de Manu
vendredi 8 août 2003 à 12h49 - par  Manu

Salut,
Actuellement je vol sur FGFS avec Linux Mandrake 9.1, 1.7 Ghz Céléron, 256 Mo PC2100, GF2MX400 ( ce qui me donne un fps moyen de 60 ) et connection DSL 512k/128k.
Mon principal point de départ, de dégament et d’arrivé et LFAT ( Aéport de Le Touquet-Paris-Plage ).

Je recherche une communautée Française pilotant sur FGFS, s’il en existe aucune, je suis prÚs à la mettre en place ( avec l’aide de certain bien sur ) avec possibilitée de vol en patrouille ou sur même secteur via e net.

Dans le domaine de l’informatique, je suis prestataire de service et je suis l’administrateur ( et le webmaster ) de 2 sites : http://studio37.fr.st ( site de prestation ) et http://nux.fr.st ( site communautaire sur Linux ), compétence que je peux faire valoir pour une communautée.

Vous pouvez me contactez sur Messenger ou par e-m@il à l’adresse studio37@fr.st.

@micalement, Manu.

Logo de MORALES
jeudi 3 juillet 2003 à 16h35 - par  MORALES

Merci pour le tutoriel en français.
Le systÚme d’exploitation de ma machine est Windows ME.
Je lance FGS avec runfgfs.bat sans problÚme.
Pour le reste je ne sais pas faire.
Ou et comment placer les lignes de commande du type :
— enable-game-mode et les autres.
Pouvez-vous me donner la marche à suivre. Je suppose également que c’est par ce moyen que l’on peut choisir le modÚle d’avion que l’on veut piloter ?
Merci !

Logo de Franck
lundi 19 mai 2003 à 21h16 - par  Franck

J’essaye tout de suite !

Merci

Annonces

Annuaire LibreNord

Retrouvez l’annuaire de logiciels libres créé par l’association Club Linux Nord-Pas de Calais sur le site suivant http://www.librenord.org