* NationBuilder : Construire une nation comme un fichier client *

dimanche 10 juillet 2016
par  Hoʍlett (@homlett)
popularité : 1%

#NationBuilder : Construire une nation comme un fichier client
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2016/04/construire-une-nation-comme-un-fichier-client.html

En gros, [NationBuilder] est le back-office du site web de campagne et permet de mieux connaître ses « électeurs », leurs centres d’intérêts, leurs motivations, l’évolution de leurs idées sur tel ou tel sujet sociétal, et encore plein d’autre trucs, notamment en agrégeant - à l’aide de méthodes statistiques issues du « big data » - les données de leurs différents comptes et profils sur les réseaux sociaux. L’autre intérêt de cette plateforme est de pouvoir leur affecter un certain nombre de tâches (aux supporters de tel ou tel homme/femme politique) en fonction de leur temps libre, de leurs compétences, de leur localisation géographiques, etc, [...]. Un nouvel avatar du « digital labor », le « digital militantisme ».

Enfin, ces plateformes permettent de gérer une campagne politique comme on gère une campagne marketing, prospects, leads, clients, branding, storytelling et tout le toutim. Et donc, nous dit la plateforme, de construire une communauté, une « nation ».

[...]

Chaque semaine [...] les employés de Facebook ont la possibilité de voter pour les questions auxquelles ils souhaitent que leur PDG (Mark Zuckerberg donc) réponde lors des sessions de « questions-réponses » organisées en interne dans la firme au plus d’un milliard d’utilisateurs. Et donc la question qui reçoit actuellement pas mal de votes est la suivante :

« Quelle est la responsabilité que Facebook peut prendre pour empêcher Donald Trump de devenir président des Etats-Unis en 2017 ? »

Clair. Sobre. Efficace.

[...]

Donc je prends tous les éléments précédents, je mélange, et nous avons : des plateformes propriétaires (Nation Builder) dont la promesse est de gérer une nation (ou un fichier d’opinions politiques) comme on gère un fichier client d’acheteurs de lessive, un discours politique depuis longtemps squatté par des spin-doctors ou des communiquants adeptes de toutes les plus viles recettes du marketing, des personnalités politiques qui se vendent comme des marques (branding), une ludification des processus de conduite de communautés (jeux de rôle, jeux en réseau, etc.), des plateformes propriétaires qui captent l’essentiel de notre temps de cerveau disponible et sont en capacité de faire l’opinion sans qu’un quelconque organisme externe ne puisse leur imposer de règles de déontologie ou de neutralité, et ce d’une manière parfaitement invisible si nécessaire, et des candidats à la recherche permanente d’un buzz (Trump par exemple mais des tas d’autres aussi), buzz qui fera oublier l’inanité de leur - absence de - programme, et buzz lui-même parfaitement calibré à la fois « par » et « pour » des plateformes qui se nourrissent elles-mêmes des retombées marketing et sociologiques induites par ledit buzz.

Comme je ne veux pas aller me jeter du haut d’un pont tout de suite, j’omets volontairement de vous parler du vote électronique qui est en train, lentement mais sûrement, de gagner la bataille de l’opinion outre-atlantique, mais vous avez là tous les éléments d’une mécanique parfaitement bien huilée et cohérente, parfaitement efficiente et fonctionnelle, mais qui a autant avoir avec le conduite d’une démocratie et la construction d’une nation que les émissions de Cyril Hanouna ont à voir avec l’accès à la culture et la construction d’une pensée critique. C’est à dire pas grand chose.

[...]

Nous allons donc très logiquement - et très prochainement - arriver à une explosion véritablement cataclysmique de ce vieux mode de gouvernance et d’expression que l’on appelle encore « la démocratie ».

De l’urgence d’ouvrir les yeux sur ces softwares (soft wars) qui organisent notre monde...

« NationBuilder, Software for leaders »
http://nationbuilder.com

#Donald_Trump #Démocratie #Facebook #Facebook_(entreprise) #Mark_Zuckerberg #NationBuilder #Numérique #Politique #Réseau_social #États-Unis



Commentaires

Annonces

Annuaire LibreNord

Retrouvez l’annuaire de logiciels libres créé par l’association Club Linux Nord-Pas de Calais sur le site suivant http://www.librenord.org


Sur le Web

15 janvier - Décryptualité du 14 janvier 2019 - Surveillance à domicile avec les assistants personnels

14 janvier - Revue de presse de l'April pour la semaine 2 de l'année 2019

14 janvier - Réunion du groupe de travail Sensibilisation de l'April le 17 janvier 2019 à la FPH (11e) - accueil à partir de 18h30

14 janvier - Réunion du groupe de travail Sensibilisation de l'April le 17 janvier 2019 à la FPH (Paris 11e) - accueil à partir de 18h30

14 janvier - Libre à vous ! Radio Cause Commune - Transcription de l'émission du 8 janvier 2018

11 janvier - Doit-on se méfier des enceintes connectées ? Secrets d'info

9 janvier - Émission « Libre à vous ! » sur radio Cause Commune (15 janvier 2019)

8 janvier - Émission « Libre à vous ! » diffusée mardi 8 janvier 2019 sur radio Cause Commune

8 janvier - Décryptualité du 07 janvier 2019 - Donner des sous aux projets libres suffit-il à les financer ?

7 janvier - Apéro April le 11 janvier 2019 à partir de 19h00 dans les locaux de l'April (Paris)

7 janvier - Cathy O'Neil : pour une éthique des algorithmes - La Méthode scientifique

4 janvier - Apéro April le 18 janvier 2019 à Marseille

4 janvier - Apéro April le 17 janvier 2019 à Montpellier

2 janvier - Chaque mardi à 15 h 30 : nouveau rendez-vous hebdomadaire avec l'émission « Libre à vous ! » de l'April

2 janvier - Émission « Libre à vous ! » sur radio Cause Commune (8 janvier 2019)

2 janvier - Lettre d'information publique de l'April du 1er janvier 2019

2 janvier - 3 minutes pour résumer l'activité de l'April 2018 et poursuivre la dynamique

2 janvier - Meilleurs vœux de l'April pour l'année 2019

Décembre 2018 - Résistons à la surveillance - La Quadrature du Net