Je me souviens...des patriotes de 1837-1838...

vendredi 30 mai 2003
par  annma
popularité : 1%

JPEG - 7.8 ko
PatriTux
Le Patriote local le plus célÚbre !

Nous sommes heureux de publier un texte du GulSE, groupe d’utilisateurs de Linux
d’outre-atlantique, là-bas, au pays de Jacques Cartier, le Canada.
Ce texte permettra à nos lecteurs de mieux connaître une partie de l’histoire de
nos cousins Québecois.
Nous rappelons que les articles et les commentaires sont la propriété de leurs auteurs
respectifs.

Comme nous, soyez tolérants et bienvenue au GulSE

Depuis cette année, au Québec, le 19 mai est maintenant la fête des Patriotes (en plus d’être la fête de Dollard des Ormeaux et de la Reine d’Angleterre).

Pour ceux qui ont la mémoire courte, nous allons tenter de vous rappeler les sombres évènements de 1837-1838.

Après avoir revendiqué leurs droits civils et défendu leur culture, certains Canadiens-français du « Bas-Canada » ont été accusés de trahison envers l’empire Britannique. Ils ont été emprisonnés et exilés, d’autres pendus « haut et court » ou fusillés par les Anglais du « Bas-Canada » et du « Haut-Canada ».

Tous ces évènements se sont déroulés dans différentes régions du Québec soit entre autres à St-Denis-sur-Richelieu, Vaudreuil, Joliette, Terrebonne, Sainte-Thérèse et Saint-Eustache.

Les troupes anglaises étaient dirigées par un général démoniaque, Colborne, surnommé « Bill », si notre mémoire est "fidèle" ;) . Celui-ci essayait d’avoir le monopole linguistique sur les institutions et la vie courante, afin de convertir et d’assimiler le plus de Canadiens-français à la langue de Shakespeare.

Certaines légendes urbaines racontent que ce général aurait été l’arrière grand-père d’un célèbre informaticien, soit-disant « innovateur » : le célèbre Bill Gates, tout aussi redoutable, d’ailleurs. ;)

Il faut se souvenir qu’à ce moment-là, l’Empire britannique était la force militaire prédominante dans le monde (avec un quasi-monopole), et que certains révolutionnaires étaient écoeurés d’être sous le joug de l’Empire britannique, et ne voulaient pas être assimilés aussi facilement.

Ces vaillants révolutionnaires ont toujours voulu se battre ardemment pour la défense de leurs droits, afin de contrer ce pernicieux monopole. Malheureusement, ceux qui ont refusé de prêter allégeance à l’Empire ont été exilés, fusillés, pendus, tandis que d’autres, réussissaient à se cacher dans les bois.

Mais même après plusieurs générations, on retrouve, aujourd’hui encore, plusieurs descendants de ces Patriotes qui refusent de prêter allégeance à l’Empire et de se faire assimiler parce que c’est contre leur conviction profonde que la liberté est supérieure à toute allégeance.

Aujourd’hui, de plus en plus, tout autour de Montréal, il existe plusieurs confréries de nouveaux Patriotes qui résistent encore (Valleyfield, Ste-Julie, Joliette, Sainte-Thérèse, Saint-Eustache, etc.).

Ils se rencontrent secrètement dans divers lieux obscurs (café Internet, salles de classe de collèges et universités...)

D’ailleurs, le patriote le plus célèbre (encore vivant) provient de Saint-Eustache : « PatriTux » (la mascotte du GuLSE : le Groupe des Usagers Linux de Saint-Eustache).

Aux armes Patriotes Linuxiens ! Aux armes, afin de nous battre contre l’Empire du mal informatique et préparons-nous pour la prochaine révolution afin que nos enfants ne doivent plus se battent continuellement, éternellement contre l’Empire monopolistique

Apprenons par nos erreurs et reconnaissons que c’est le manque de coopération dans la Francophonie qui a causé la perte de nos valeureux Patriotes.

Si seulement Napoléon avait gagné la guerre et n’avait pas vendu la Louisiane, les Américains auraient sûrement plus parlé français, et peut-être Bill Gates aussi ;).

La seule façon de gagner est d’unir toutes nos forces, afin de contrer Micro$oft ...

Toutes les conditions gagnantes sont là... et l’union fait la force... ensemble on peut gagner !!!

Martial Bigras ing., Président du GuLSE
André Lorimier, Secrétaire du GuLSE
www.gulse.org


Pour en apprendre un peu plus sur ce groupe d’utilisateurs de GNU/Linux consultez leur site Web, ou inscrivez-vous à leur forum de discussion : www.gulse.org/xoops/register.php (vous devez par la suite activer votre compte en suivant les instructions qui vous seront envoyées par courriel).


Commentaires

jeudi 23 août 2007 à 15h36

Gloire et respect aux valeureux Patriotes québécois qui n’ont pas accepté de se soumettre !

Nous avons perdu des batailles mais sûrement pas la guerre ! Continuons le combat... battons nous tous ensemble pour l’indépendance du Québec !!!

Vive le Québec LIBRE !!!

Un Patriote français.

Logo de ?ric Vincent
mardi 21 novembre 2006 à 02h17 - par   ?ric Vincent

Permettez-moi d’apporter quelques précisions. Si John Colborne n’avait rien d’un enfant de choeur, il ne faudrait pas en faire un égal de Gengis Khan. Il y eu environ 350 Patriotes morts au combat, 12 pendus, un bon millier d’habitations détruites, sur une population de 600 000 âmes,surtout francophones. L’Acte d’union des deux provinces, Haut et Bas Canada (actuel Québec)en 1840 présente un plus grand drame à long terme, puisqu’il met en place une politique assimilatrice encore perceptible de nos jours.

Vous victimisez peut-être un peu trop également...Les Canadiens français revendicaient démocratiquement depuis des décennies grâce à un parti qui les représentaient, le parti Patriote, parti réformiste qui ralliait également le prolétariat irlandais et certains libéraux britanniques. ?coeuré de l’arbitrarité du pouvoir, une minorité choisi de prendre les armes, CONSCIENT de ce que cela impliquait, surtout contre la plus puissante armée du monde.

En terminant, le surnom de Colborne était « le Vieux BrulÎt » à cause des destructions qu’il a commandé contre les rebelles. Sa nomination en tant que Lord Seaton lui a aussi valu le sobriquet de « Lord Satan ».
Amicalement vÎtre

samedi 4 novembre 2006 à 14h42 - par  gazou

je cherchais d’où venait votre devise historique ...je me souviens.....maintenant ,je comprends mieux !Et je suis entiÚrement d’accord avec la personne qui dit que le racisme est pire que le nationalisme .
Courage et tenez bon !
une cousine

mardi 31 mai 2005 à 12h28 - par  Louise

Réponse à votre mise en garde.

Sombrer comme vous dites dans le nationalisme n’est pas du tout machiavélique en soi mais sombrer dans le racisme le serait .

Louise

Logo de Gaétan RYCKEBOER
mercredi 15 octobre 2003 à 14h07 - par  Gaétan RYCKEBOER

Je pense que les raccourcis historiques aits dans cet article sont sans doute nu peu rapides. Attention à ne pas sombrer dans le nationalisme...

A lire avec précaution, donc.

Annonces

Annuaire LibreNord

Retrouvez l’annuaire de logiciels libres créé par l’association Club Linux Nord-Pas de Calais sur le site suivant http://www.librenord.org