La philosophie Linux

mercredi 1er décembre 1999
popularité : 2%

Vanhu

From: vanhu
Date: Wed, 1 Dec 1999 12:30:16 +0100 (CET)
Subject: Re: [CLX] asso

On  1 déc, alain wrote:
> Si j'ai bien compris vous êtes une association qui a pour but de promouvoir linux.
Je dirais plutot les logiciels libres, mais avec une bonne part de
gateau pour GNU/Linux... cela n'engage que moi.... et encore....

> ça fait une petite semaine que je merde tant bien que mal avec linux 6.2 et kde.

Euh... Linux 6.2 n'existe pas, on en est aux noyaux 2.2.x ou 2.3.x. Tu
parles sans doute de la SuSE 6.2, non ???


> Mon job à moi c'est de promouvoir les nouvelles technologies en générale. Pour cela
> je dispose de 10 PC en reseau relié à un serveur sous NT accéssible à tous public et
> ce gratuitement.

'NT', 'novelles technologies', 'general' ..... cherchez l'intrus.....

> J'aimerai aujourd'hui proposer aux jeunes qui bidouille une formation
> de linux, par contre il faut que je me forme auparavant et apparemment linux c'est pas
> gagné.

Attention, Linux n'est pas 'un systeme pour bidouilleurs'..... plus
précisément, ca ne l'est plus.....

S'il est vrai que GNU/Linux permet facilement de 'mettre les mains
dedans', les évolutions de ces dernieres annees ont amene ce systeme
'presque' a la portee d'un debutant.... pour peu qu'un bon admin. sys
soit derriere....

Par ailleurs, les logiciels proprietaires posent un probleme de societe:
Je suppose que, actuellement, les stations sont des PC sous Win, et que
les gens utilisent Office, et Outlook..... Cela veut donc dire que
l'etat (dont la mairie est un representant) utilise l'argent du
contribuable pour contribuer a la propagande commerciale d'une societe
meme pas de chez nous !!!

Est-ce normal ???? Je pense que c'est tout simplement intolerable....

> > J'aimerais savoir si une personne compétante pourrais venir pour expliquer
> 1 installation de linux
C'est a la portee de pas mal d'entre nous....
> 2 installation en reseau sous un serveur NT
Faisable quand on connait Samba, mais je pense qu'il serait interessant
de considerer le remplacement du serveur NT par un serveur Linux. C'est
une solution generalement avantageuse.....

> 3 installation d'application style staroffice ou autres (rpm, tar et tgz)
Ce genre d'applications pose (a peu pres) le meme probleme que celui
evoque au dessus..... en moins important pour SO, qui n'est pas libre,
mais qui est quand meme gratuit.....

Il est clair que ce genre de produits doit exister, et les equivalents
libres ne sont pas encore operationnels.... Je pense cependant qu'il
serait important de tout de suite montrer des *vrais* outils tels que
LaTeX, emacs et autres, en leur disant "Si vous voulez vous y mettre,
il faudra une periode d'apprentissage, mais vous y gagnerez a moyen
terme..."


> Je suis ouvert à toutes propositions.

Amha, le probleme n'est pas aussi simple: au debut, notre objectif
etait de faire connaitre "Linux"... maintenant, il me semble plus
important de faire comprendre l'importance de concepts tels que
"Logiciel Libre"..

Si tu subis une "formation rapide" comme tu semble le proposer, tu vas
assez vite etre capable de proposer des SuSE/KDE en remplacement de
Win, et les gens utiliseront StarOffice au lieu de MS Office... Au
mieux, ils se rendront compte qu'il existe 'autre chose' de
fonctionnel (qu'ils appeleront 'Linux 6.2'...), au pire, ils ne s'en
rendront meme pas compte....

Est-ce vraiment une bonne chose ????
Je pense que non...

Bien sur, cela ne veut absolument pas dire que tu dois tout oublier et
replonger dans Win, mais plutot qu'il vaut mieux faire ca
intelligemment...

La, comme ca, j'envisage 2 possibilites (mais il y en a surement
d'autres...):

*) Ton "boss" passe un accord avec Clx, dont les conditions restent a
voir, pour que l'asso prenne en charge une partie de ce boulot...
L'asso peut s'y retrouver de plusieurs facons differentes
(remboursement des frais, mise a dispo du local pour l'asso, nouveaux
membres, etc....).... bien sur, faut voir ca selon la disponibilite des
membres....


*) Ton "boss" decide que ca vaut vraiment le coup, et il embauche
quelqu'un de competent, qui pourra en plus assurer l'admin du reseau
et/ou d'autres choses si necessaire.... L'avantage sur la premiere
methode est que vous avez quelqu'un de bon a disposition permanente, et
qu'il peut en profiter pour aider a passer d'autres sites a du Logiciel
Libre (tiens, au fait, qui a suivi le projet de loi sur l'usage des LL
par l'etat ??), a former du personnel, etc... L'inconvenient, c'est
qu'il y a un salaire en plus....


> PS: Ainsi moi même je pourrais promouvoir et expliquer linux.
> Pour infos je reçois entre 250 et 300 personnes par moi pour mon ECM. NOus
> sommes 3 ECM sur la ville de faches thumesnil et je pense que nous ne devons
> pas passer à coté de linux.
Effectivement, il serait dommage de passer a cote.... mais, vu le
contexte, il serait aussi dommage de 'rouler dessus'....

A +

VANHU.

PS: je rappelle que mon statut dans l'association ne fait absolument
pas de moi un porte parole, et que ce message n'engage que mon
opinion.....

réponse de Christophe Vinchon

From: Christophe VINCHON
Date: Wed, 1 Dec 1999 21:07:28 +0100
Subject: Re: [CLX] asso

On Wed, Dec 01, 1999 at 12:30:16PM +0100, vanhu@free.fr wrote:
> > J'aimerai aujourd'hui proposer aux jeunes qui bidouille une formation
> > de linux, par contre il faut que je me forme auparavant et apparemment linux c'est pas
> > gagné.
> > Attention, Linux n'est pas 'un systeme pour bidouilleurs'..... plus
> précisément, ca ne l'est plus.....

Oui, oui, nous devenons respectables... IBM, Dell et tout et tout... ;-)
Blague à part, le ne pense pas que le terme «bidouilleur» était employé
de façon péjorative. De plus, dans le terme «bidouilleur» que je n'aime
pas non plus, il y a tout de même une part de vérité : c'est un système
configurable à souhait et des «jeunes qui bidouillent», c'est aussi ça
le futur de Linux.

> S'il est vrai que GNU/Linux permet facilement de 'mettre les mains
> dedans', les évolutions de ces dernieres annees ont amene ce systeme
> 'presque' a la portee d'un debutant.... pour peu qu'un bon admin. sys
> soit derriere....

C'est une réserve de taille. Mais tout dépend de l'échelle : machine
isolée, réseau, et dans ce cas, quelle nombre de machines et quelles
services... Le «débutant», c'est celui qui a d'abord tâté du DOS ? Il y
a CLX, d'autres LUGs, Linux-France, l'AFUL, l'APRIL, etc. On n'est pas
tout seul !

> Par ailleurs, les logiciels proprietaires posent un probleme de societe:
> Je suppose que, actuellement, les stations sont des PC sous Win, et que
> les gens utilisent Office, et Outlook..... Cela veut donc dire que
> l'etat (dont la mairie est un representant) utilise l'argent du
> contribuable pour contribuer a la propagande commerciale d'une societe
> meme pas de chez nous !!!
> > Est-ce normal ???? Je pense que c'est tout simplement intolerable....

Attention à ce type d'argumentation «franchouillarde»... Elle peut nous
être retournée très facilement. le «même pas de chez nous» méritait des
guillemets !

Quant à la question des «logiciels propriétaires», il est, amha, d'un
autre ordre que celui-là.

> > J'aimerais savoir si une personne compétante pourrais venir pour expliquer
> > 1 installation de linux
> C'est a la portee de pas mal d'entre nous....
> > 2 installation en reseau sous un serveur NT
> Faisable quand on connait Samba, mais je pense qu'il serait interessant
> de considerer le remplacement du serveur NT par un serveur Linux. C'est
> une solution generalement avantageuse.....

... de nombreux points de vue :
- fiabilité de «bien supérieure» à «sans comparaison»,
- services fournies d'emblée avec n'importe quelle distribution Linux
 mais en supplément payant pour NT, quand ça existe...
- ouverture garantie du système (pas de licence au nombre de machines,
 normes internationales respectées, hétérogénéité possible du parc, etc.

> > 3 installation d'application style staroffice ou autres (rpm, tar et tgz)
> Ce genre d'applications pose (a peu pres) le meme probleme que celui
> evoque au dessus..... en moins important pour SO, qui n'est pas libre,
> mais qui est quand meme gratuit.....

SO a le malheur d'être «gratuit» mais «pas libre», ou est-ce
l'inverse... La pression du Libre, en partie, oblige les éditeurs de
softs à faire du Gratuit. Le logiciel en question, StarOffice, tourne
toujours avec un code propriétaire dont l'évolution n'est
qu'indirectement lié aux besoins exprimés des utilisateurs mais
directement aux intérêts des actionnaires, lesquels s'arrangent pour
imposer les mises à jours en rendant prématurément obsolète la
précédente version... C'est bien ça le «problème de société», qu'il soit
gratuit ou pas cela ne change les choses que pour le porte-monnaie.

> Il est clair que ce genre de produits doit exister, et les equivalents
> libres ne sont pas encore operationnels.... Je pense cependant qu'il
> serait important de tout de suite montrer des *vrais* outils tels que
> LaTeX, emacs et autres, en leur disant "Si vous voulez vous y mettre,
> il faudra une periode d'apprentissage, mais vous y gagnerez a moyen
> terme..."

Les montrer, c'est une chose. Montrer qu'on s'en sert, c'est mieux. Si
sur une machine d'un réseau, «on» utilise Emacs/VI + Latex, ça va
attirer l'attention des autres, et de fil en aiguille... Maintenant, je
doute que ces «*vrais* outils» (dont je me sers !) supplantent
massivement chez les nouveaux venus à Linux les like-Office...

> > Je suis ouvert à toutes propositions.
> > Amha, le probleme n'est pas aussi simple: au debut, notre objectif
> etait de faire connaitre "Linux"... maintenant, il me semble plus
> important de faire comprendre l'importance de concepts tels que
> "Logiciel Libre"..

Pourquoi cette opposition ? Linux sans l'esprit du Libre, c'est du point
de vue de l'utilisateur un Windows stable et plus performant, rien de
plus ! Et ça va parfaitement convenir à de plus en plus de monde...

> Si tu subis une "formation rapide" comme tu semble le proposer, tu vas
> assez vite etre capable de proposer des SuSE/KDE en remplacement de
> Win, et les gens utiliseront StarOffice au lieu de MS Office...

C'est tout à fait mon objectif à l'école primaire ! C'est un début.

> Au
> mieux, ils se rendront compte qu'il existe 'autre chose' de
> fonctionnel (qu'ils appeleront 'Linux 6.2'...), au pire, ils ne s'en
> rendront meme pas compte....
> > Est-ce vraiment une bonne chose ????
> Je pense que non...

Passons sur le coup bas 'Linux 6.2'... ;-)

Je crois que Vanhu exprime ici un «problème» réel. Un problème qui sera
à l'origine du prochain clivage...

Sur ma propre machine perso, je suis utilisateur, administrateur système
et administrateur réseau (J'en vois qui sourient... :-).  De ce fait, je
suis amené à m'intéresser au système lui-même, non par formation et
profession, mais pour (tenter de) l'utiliser correctement, le configurer
et aussi parce que finalement c'est intéressant et enrichissant, qu'avec
l'informatique sous Linux, j'ai découvert un «art de vivre», etc, tout
ce qu'on voudra... Bref, tout un tas de conneries dont l'utilisateur
Windows n'a rien à faire.

Prenons maintenant un utilisateur lambda qui travaille sur une machine
d'un réseau et qui ne travaille sur cette machine que pour y faire de
la bureautique ou du traitement d'image. Linux a autant sa place ici
qu'ailleurs, non ? Ici les tâches d'administration et d'«utilisateur
productif» peuvent être nettement différenciées. Cet utilisateur peut
ne connaître que l'interfaçage graphique du système. Est-ce une bonne
chose ou une mauvaise chose ? Quelle que soit la réponse, elle n'a aucun
rapport avec l'informatique.

L'important, c'est que l'informatique soit libre. Donc, plutôt le futur
KOffice que l'actuel StarOffice. Plutôt Linux que n'importe quel autre
OS propriétaire!  En ligne de commande ou avec bureau graphique, peu
importe ! Il y a un Linux pour chacun.

D'ailleurs, où est la contradiction ? Entre Windows qui est un système
bridé et Linux, la différence ne se réduit pas pour l'utilisateur à
l'existence ou non d'un bureau convivial ou prétendu tel, mais aux
possibilités de maîtrise du système, que cette maîtrise se fasse en
cliquant (Linuxconf ou Yast) ou en écrivant directement dans les fichiers de
conf. (ce qui est souvent plus rapide, pour l'instant...), à la
transparence de fonctionnement, à la gestion des ressources du système,
à la stabilité, etc., bref à une montagne de choses qui font défaut aux
systèmes propriétaires. Cela on le découvre au fur et à mesure, en
quittant vraiment Windows pour utiliser vraiment Linux.

Souris ou pas souris, environnement graphique ou ligne de commande,
arrêtons cette «guerre des boutons» ! Le Linux du XXIe siècle sera 100%
graphique, pas à la manière du Mac ou pire encore à la Windows, mais à
la manière de ce que permet le logiciel libre.

Imaginons un instant un Linuxconf doté d'un didacticiel qui à chaque
rubrique à renseigner explique, propose, avertit, etc., puis une fois la
configuration effectuée propose la lecture du fichier généré, son
éventuelle correction à la main, et je fais sans doute preuve de bien
peu d'imagination ou d'un délire pas assez fort.  

Imaginons un instant un bureau dans lequel on ne se déplace plus
seulement dans le sens de la largeur ou de la hauteur, mais aussi en
profondeur, avec l'accès à un système de fichier en 3D ( oui, j'ai
regardé Jurassic Park avec ma fille...).

Voilà, c'était Jules Verne en direct de Mutt et son Vim. ;-)

Amicalement,
Christophe.

Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois

Annonces

Annuaire LibreNord

Retrouvez l’annuaire de logiciels libres créé par l’association Club Linux Nord-Pas de Calais sur le site suivant http://www.librenord.org