Logiciel libre et santé (rencontre avec librehealthcare)

mardi 13 juin 2017
par  cacatoès
popularité : 1%

Ce 17 mai a eu lieu à l’auberge espagnole (Mons en Baroeuil) une rencontre entre professionnel(le)s, étudiant(e)s, intéressé(e)s dans le domaine de la santé, et de l’informatique libre, ou à la croisée des deux.

Les professionels de la santé sont, comme on peut s’y attendre, peu souvent équipés en logiciels libres. Les situations entre hopitaux, médecine de ville ou rurale sont différentes et éxigent des procédures différentes au sein des logiciels. Il est malgré tout possible d’utiliser des outils libres, avec éventuellement des bouts de logiciels propriétaires, ou en ayant recours à des machines virtuelles pour pallier à certains manques.

Les logiciels propriétaires et parfois les spécifications elles-mêmes utilisés couramment dans le milieu de la santé souffrent de problèmes avérés de confidentialité et de sécurité (usages d’algorithmes de chiffrement non fiables, modèles économiques des éditeurs de logiciel, politique de collecte de données douteuse), qui sont des tendances générales en informatique que l’on regrette de voir pratiquées dans un secteur sensible.

Nous gagnerions à nous mobiliser sur ces questions, à exprimer notre refus des standards fermés et non interopérables utilisés dans le domaine médical, à exposer auprès des professionnels de la santé les problèmes des logiciels propriétaires qui témoignenent d’un mépris aussi bien envers les exerçants que de leurs patients, à renforcer la coopération entre les professionels de la santé et les éditeurs de logiciels libres, et enfin à développer des logiciels libres qui concordent avec les besoins spécifiques et puisse suivre avec cohérence les certifications.

Le logiciel propriétaire est un archaïsme. Ne le laissons pas gérer nos établissements de santé, et ne laissons pas non plus à leurs éditeurs la possibilité de faire fructifier nos données médicales.

On vous invite donc à vous rapprocher de l’initiative LibreHealthCare.



Commentaires

Annonces

Annuaire LibreNord

Retrouvez l’annuaire de logiciels libres créé par l’association Club Linux Nord-Pas de Calais sur le site suivant http://www.librenord.org


Sur le Web

25 septembre - Code is Education. Un éditorial de rentrée de Véronique Bonnet, présidente de l'April.

25 septembre - « Libre à vous ! » sur radio Cause Commune (29 septembre 2020)

25 septembre - Donnez votre avis au Plan Climat Air Énergie de la MEL

24 septembre - Ouverture des inscriptions au DÉFI DÉCLICS Énergie en Métropole lilloise

24 septembre - Health Data Hub, les données de santé des Français hébergées par Microsoft - Décryptualité du 21 septembre 2020

24 septembre - Maillage recherche un.e Animateur.rice groupe d'adultes - Insertion socio-professionnelle (CDI 28h/semaine)

23 septembre - Réunion du groupe de travail Sensibilisation de l'April jeudi 24 septembre 2020 à 17 h 30 (accueil à 17 h 15) à distance

22 septembre - Appel à projets « Mets la transition dans ton quartier »

22 septembre - Surveillance numérique ; état des lieux - Radio Agora - Nanterre

22 septembre - Décryptualité du 21 septembre 2020 - Health data hub, les données de santé des français hébergée par MS

22 septembre - Décryptualité du 21 septembre 2020 - Health Data Hub, les données de santé des Français hébergées par MS

21 septembre - Revue de presse de l'April pour la semaine 38 de l'année 2020

21 septembre - Bilan des vacances ! Décryptualité du 14 septembre 2020

21 septembre - Libre à vous ! Radio Cause Commune - Transcription de l'émission du 15 septembre 2020

21 septembre - S'inscrire à la liste d'information dédiée à l'émission « Libre à vous ! »

21 septembre - « Libre à vous ! » diffusée mardi 22 septembre 2020 sur radio Cause Commune

21 septembre - « Libre à vous ! » sur radio Cause Commune (22 septembre 2020)

20 septembre - Data et algorithmes ; gouvernementalité algorithmique et idéologie des big data - Antoinette Rouvroy

18 septembre - Stand de sensibilisation au Logiciel Libre - 19 septembre 2020 à Figéac

18 septembre - Intelligences artificielles à l'heure du coronavirus - France Inter