Education

logiciels libres utilisables pour enseigner


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 9 février 2012
par  EricR

Le Master Ingénierie du Logiciel Libre (I2L) change et se dirige vers l’apprentissage

Une formation d’informaticiens en Logiciel Libre et en apprentissage : le master I2L

jeudi 17 mars 2011
par  Eric Ramat, Olivier Duquesne (DaffyDuke)

Master « Ingénierie du Logiciel Libre » : rentrée 2011

Après 4 années d’existence et sa 5e promotion, le master « Ingénierie du Logiciel Libre » (I2L) de l’Université du Littoral Côte d’Opale (ULCO) à Calais lance son recrutement pour la rentrée 2011. Pour tous ceux qui ne le connaissent pas encore, le master I2L est la seule formation universitaire et diplômante de niveau bac + 5, entièrement dédiée aux logiciels libres. Tous les modules de la deuxième année du master sont orientés logiciel libre : du système & réseau, au développement Web ou d’applications, en passant par les bases de données, les systèmes embarqués, l’économie, le droit...

jeudi 17 novembre 2005
par  Georges KHAZNADAR

Kwartz et les clients GNU/Linux

Le lycée Jean Bart à Dunkerque, où je travaille, est doté depuis l’été 2005 d’un serveur Kwartz. Contrairement à d’autres établissements où cette dotation avait été reçue comme le baiser du prince à la belle au bois dormant, nous disposions depuis cinq ans d’un intranet fonctionnel, basé sur Samba- ?du, et les (...)

lundi 16 décembre 2002

Le B2i

Une description de ce que devrait (doit...) être le B2i, Brevet Informatique et Internet, si l’on se réfÚre à son esprit de départ.

Agenda

<<

2014

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Annonces

Informatique à l’ère post-Snowden : choisir avant de payer | AFUL | Pétition internationale

Informatique à l’ère post-Snowden : choisir avant de payer | AFUL
http://no.more.racketware.info/fr/index

Pourquoi cette action est-elle importante ?

Quand vous achetez un téléphone, un ordinateur, une tablette, etc., vous choisissez d’abord et vous payez ensuite. Mais à cette occasion, bien souvent vous payez d’abord la licence d’un système d’exploitation (Microsoft Windows, MacOS, etc) que vous choisissez ensuite d’utiliser ou de remplacer par un autre. Résultat, l’immense majorité d’entre nous utilise le système d’exploitation qui bénéficie principalement de cette vente forcée. Notre accoutumance est telle que même des acteurs qui, en principe, devraient être neutres font souvent perdurer cette situation : l’État, l’administration, l’école, la mairie, etc. Nous sommes ainsi technologiquement très dépendants et par conséquent vulnérables. Grâce à Edward Snowden, il est maintenant démontré que des agences de renseignement font modifier les matériels (ordinateurs, routeurs, parefeux, etc) et les logiciels (Microsoft Windows, probablement tous les systèmes d’exploitation Apple, probablement une distribution GNU-Linux, etc.) pour écouter massivement les communications et s’introduire illégalement dans les ordinateurs. Dans ce contexte, la moindre des choses pour les utilisateurs est d’avoir le choix des logiciels qu’ils veulent installer ou utiliser (du BIOS au système d’exploitation et aux logiciels additionnels). Autrement dit, pour les systèmes d’exploitation et les logiciels aussi, il faut pouvoir choisir avant de payer.


Brèves

28 février 2011 - Nouvelles du Libre

Retrouvez tous les articles du site de l’association Club Linux Nord-Pas de Calais dans la (...)