Linux, un danger mortel pour votre entreprise

Editorial
vendredi 15 mars 2002
popularité : 1%

Cher Monsieur Groballo,

Directeur Informatique respecté et respectable d’une société prospÚre, attentif aux évolutions technologiques de notre fin de siÚcle, vous avez cédé aux sirÚnes de la tendance la plus hype du moment : vous avez décidé d’installer du Linux dans votre entreprise.

(article issu de ZipiZ)

A priori, bonne pioche.
Vous allez enfin pouvoir commencer à vous affranchir de l’emprise tentaculaire de la pieuvre hydrocéphale de Redmond qui vous pompe les 4/5 de votre budget informatique si durement négocié en fin d’année avec Monsieur Nomonet, cette ordure de DAF.
Oui, VOUS Marcel Groballo, Directeur informatique, calvitie précoce et brioche apparente, nourri pendant 20 ans à la gamelle des mainframes IBM, vous allez participer à ce mouvement irrésistible vers le logiciel libre. Oui nous avons bien entendu : libre !
Pas plus tard que désormais vous allez faire partie de l’avant-garde de ces esprits supérieurs qui pensent et font l’informatique de demain.
Vous avez même, pour l’occasion, desserré votre cravate, défait le premier bouton de votre chemise et vous vous surprenez même à siffloter "let the sun shine in" en plein comité de direction. Ca vous redonne les frissons oubliés de votre jeunesse libertaire lorsque vous aviez taggué "no future" sur les murs de votre école d’ingénieur à 12000 boules le trimestre.
Linux, vous en êtes convaincu, va vous donner une seconde jeunesse.

Mais avez-vous conscience, Monsieur Groballo, des conséquences monstrueuses de cet acte impulsif ?
ZipiZ, une fois de plus, va vous éclairer sur cette douloureuse question.

Disons le franchement et sans détour : Linux représente un danger mortel pour votre entreprise.
Enfin, pas directement Linux qui n’est somme toute qu’un système d’exploitation inoffensif. Le vrai danger c’est le périphérique redoutablement indispensable de linux : le linuxien.

Zipiz vous aura prévenu, le linuxien est l’ennemi mortel de votre infrastructure informatique.
Le linuxien, sachez-le, est en effet le premier virus polymorphe à lunette et barbiche non détectable par MacAffee, Panda et autres NAVettes antivirales.
Il a toutes les caractéristiques du trojan, puisque vous l’avez vous-même installé au coeur de votre système informatique et, tel un monstrueux back orifice, il va laisser toute sorte de choses dangereuses y entrer et toute l’information vitale de votre entreprise en sortir.

Je vous donnerai un seul conseil pour l’instant : n’ouvrez jamais un courrier contenant un CV de linuxien en pièce jointe. Melissa à coté, c’est du hoax à 2 balles.

Et oui, vous n’y couperez pas : si vous voulez installer du Linux vous allez hélas devoir recruter du linuxien. C’est simple, c’est mathématique 1=1 , on peut pas faire autrement.
Quelquefois c’est même le contraire : vous recrutez sans le savoir un linuxien et c’est lui qui vous refile le linux. De toutes façons, dans les deux cas, vous êtes foutu. Et linux, c’est pas comme votre première blenno : quand on l’attrape, c’est pas 3 semaines d’antibiotiques qui en viennent à bout !
Pour se débarrasser du linux, faut y aller au fusil de chasse en espérant très fort que les dommages collatéraux entraînent aussi la disparition du linuxien (en général ça marche, étant donné que le linuxien est toujours posté devant le linux - visez le pingouin, bien au centre).

Mais pourquoi le linuxien est-il dangereux pour l’entreprise, me demanderez-vous légitimement ?
Je vais vous le dire, Monsieur Groballo.
En premier lieu, sachez que le Linuxien n’est utile à l’entreprise qu’une fois par jour : le soir, au moment où il s’en va. Le reste du temps, il ne s’occupe ni de la bonne marche de vos systèmes, ni du service aux utilisateurs (le service à l’utilisateur est une fonction non implémentée dans le noyau du linuxien). Le linuxien n’a qu’une préoccupation existentielle : Linux. Linux est une fin en soi. Linux est dans tout et tout est dans Linux. Le reste n’a pas d’importance. N’essayez pas d’argumenter sur le sujet avec un linuxien. C’est inutile. Autant essayer de persuader un pitbull d’arrêter de se branler sur votre pantalon du dimanche. Et avec le linuxien aussi, impuissant, vous laisserez faire.
D’ailleurs pour le linuxien, les autres systèmes de votre entreprise ne sont pas des systèmes (OS/2, NT, Netware, AS400...) ou éventuellement ressemblent vaguement à des systèmes (HPUX, Aix, Solaris...).
Observons attentivement le déroulement habituel d’une journée de linuxien : le linuxien va se tripoter la config, se compiler le noyau, s’installer des conneries, les compiler, planter sa machine, recompiler, replanter sa machine, recompiler, insulter les free, open et net bsdiens dans les newsgroups, lire les 300 messages/minutes qu’il reçoit des mailing lists sur linux et envoyer balader les utilisateurs qui osent encore l’interrompre dans les activités précédentes...
Il est bien évident qu’il ne lui reste pas beaucoup de temps pour faire autre chose même s’il lui en prenait l’envie.
D’ailleurs le linuxien n’a pas envie de faire autre chose ; il est payé pour ça : jouer avec linux au bureau et discuter sans fin des mérites comparés des distribs. Il va bouffer votre bande passante à télécharger du source puis passer des heures à recompiler tous les logiciels libres pouvant tourner sur cette plate-forme et Dieu sait s’il y en a.
Vous allez enfin comprendre les réticences de la communauté à traduire "free software" par "logiciel gratuit". Parce que le logiciel "gratuit", faites-moi confiance, le linuxien va vous le faire payer !

Inutile bien sûr de lui parler de vos serveurs Windows NT sous peine de recevoir, avant d’avoir pu terminer votre phrase, une lettre de démission antidatée des 3 mois de préavis. Estimez-vous heureux s’il ne vous crache pas dessus un flot de bile verte, s’il ne se roule pas dans ses excréments et s’il ne s’arrache pas les testicules pour vous les jeter au visage rien que pour avoir pu imaginer une fraction de seconde qu’il pourrait se compromettre avec un produit microsoft.
Si vous avez pu penser un jour qu’un linuxien allait pouvoir s’attaquer à l’impossible challenge de sécuriser vos serveurs NT ou administrer votre messagerie Notes, faites une croix dessus. Jamais, jamais, jamais. Mettez-vous cette illusion sur l’oreille, vous la fumerez plus tard.
Vos serveurs Windows NT ne seront absolument pas protégés mais ça, le linuxien s’en bat les RPM ; pour lui ils ne font pas partie de son univers professionnel voire cosmique. Même s’ils représentent 99,9 % de votre parc installé. Vous avez été assez con pour acheter du microsoft, faut pas venir lui demander en plus d’assumer vos conneries. Donc s’ils se font hacker, bien fait pour vous, c’est pas ses oignons. N’avez qu’à recruter un débile profond qui pensera faire de l’informatique en administrant du Windows NT.
Suffirait simplement de migrer vos 3215 serveurs NT et vos 23674 utilisateurs Windows 98 sous linux pour qu’il consente à s’en préoccuper. C’est quand même pas la mer à boire. Faites un effort, merde.

D’ailleurs le linuxien va s’installer sendmail ou postfix comme serveur de messagerie. Notes, Exchange et tous ces logiciels pour tapette en windows, il voudra même pas en entendre parler.
Tant qu’on est dans les installations, si vous avez le malheur de lui laisser installer votre proxy http, votre relais de messagerie et votre DNS sur Linux vous êtes cuit ! D’ailleurs ceci n’est qu’une hypothèse d’école, il ne vous demandera même pas votre avis ! Vous êtes cuit de toutes façons !
Vous avez recruté le package infernal "sendmail/bind/squid" en même temps que le linuxien. C’est livré avec. Préinstallé. Si on essaye d’enlever un seul morceau, tout pète.
Bien sûr, toutes ces machines vont rebooter régulièrement au rythme des upgrades de ses logiciels qu’il aura téléchargé sur le net, c’est à dire en moyenne 16 fois par jour. Vous aviez eu du mal à comprendre le concept de DMZ, zone démilitarisée. Vous mordez l’esprit maintenant ? C’est un terrain miné. Même les miliciens serbes n’y tiendraient pas la journée.

Au cas où il aurait laissé un peu de bande passante aux 3000 autres utilisateurs, les fenêtres de disponibilités qu’il offrira entre deux "compilations/boot" ne permettront pas à quiconque de charger une page html en entier. Par contre les utilisateurs pourront consulter les 200 Go de news feedés par le linuxien sur le serveur qu’il a installé (300 Mo de feed par jour) et dont bien sûr ils se contrefoutent.

Bon tout ceci n’est pas bien méchant me direz vous. Je suis d’accord. Mais pour la sécurité de votre réseau, le pire reste à venir.
En effet le linuxien va vous "monitorer" votre réseau. Ca veut dire en clair que quand sa machine n’est pas en train de compiler, elle sature votre réseau avec des pings, des scans de ports, des requêtes snmp etc...
Le linuxien vous mettra tout ça sous forme de graphique sur un serveur http où vous pourrez constater de visu que vous pourriez avoir un réseau performant si l’outil de monitoring de ce crétin des alpes ne l’effondrait pas en permanence.
Il sera tellement fier de ses graphiques qu’il les laissera en consultation sur internet, avec en prime les statistiques de votre squid généré par prostat.
MRTG et Prostat, vos pires ennemis. Ce gugusse que vous avez recruté pour assurer la sécurité de votre réseau va remettre aux millions de "script kiddies" de la planète la description exacte de votre réseau : les routeurs et autres éléments du réseau tournant snmp avec les graphes MRTG, le nom et l’adresse de toutes vos machines avec Prostat (ou autre netsaint). Il révélera à la planète entière que vos utilisateurs, comme les autres, passent leur journée sur porncity... En plus de ruiner la sécurité de votre entreprise, il va aussi bousiller son image de marque.
Une semaine après l’arrivée de votre linux guru dans la maison, le plan intime de votre réseau va exister en 3 millions d’exemplaires. La seule personne qui ne l’aura pas, c’est vous. Votre linuxien n’aura bien sûr jamais le temps de le faire.
En plus comme il passe sa journée à poster dans les newsgroups et à répondre aux mailing lists, tous les hackers connaîtront le moindre changement de version de vos produits et au prochain exploit sur ceux-ci, vous y avez droit en premier ! Si vous n’êtes pas encore fixé sur votre nom de domaine, je vous conseille nukecity.com ; ça aura le mérite d’être clair. Pas la peine de vous abonner à Bugtraq, c’est vous qui allez les découvrir en premier.
Parce qu’à poster avec son esprit de caractériel (le linuxien est soit caractériel soit mort), il s’est fait autant d’ennemis que Milosevic et Saddam Hussein réunis. Mais ses ennemis à lui sont plus dangereux et mieux armés.
Comme les "script kiddies" adorent linux, ils ont exactement les mêmes centres d’intérêt que votre barjot poilu à lunettes, lisent les mêmes newsgroups et sont abonnés aux mêmes mailing lists.
Ca crée des liens et ces liens-là, je vous l’assure, conduisent directement à votre serveur comptabilité/paye. Et ça, ça risque pas de vous rabibocher avec Monsieur Nomonet.
Avec Windows NT vous seriez à l’abri de ce genre d’individus : personne n’a jamais pris son pied à l’installer ni à l’administrer. Finalement, c’est un avantage.

C’était un message d’avertissement de ZipiZ à Monsieur Groballo.

GIF - 3 ko
GIF - 1.2 ko
GIF - 3 ko
GIF - 1.2 ko
GIF - 3 ko


PremiÚre pensée du jour sur les logiciels libres : "la liberté commence dans le choix de sa prison".
Seconde pensée du jour sur les logiciels libres : " Les logiciels, c’est comme les femmes. Y’a que ceux qu’on paye qui ne coûtent pas chers".
Méditez.
Je ramasse les copies la semaine prochaine.

Les Editos de ZIPZ


Commentaires

jeudi 29 mars 2007 à 12h19 - par  Lincal

Réaction n°1 (découvrant les premiÚres lignes de l’article) :
- oula... c’est quoi ça ?

Réaction n°2 (sourire amusé aux lÚvres) :
- niark, Jj’aime l’humour au 6e degré...

Réaction n°3 (lisant les commentaires) :
- y’en a qui se sont arrêté au 5e degré... tant pis pour eux :)

lundi 27 novembre 2006 à 02h03 - par  Valentin de la Verte-Prairie

Ah ? parce que c’est censé être
drÎle ?!

vendredi 24 mars 2006 à 18h33 - par  MorYsOn

Ouais, un humour bien corrosif dans cet article...
Ca m’étonne de la part d’un supporter de Micro$oft (oui, jusqu’à aujourd’hui, j’ignorais qu’il en existait), qui a porté plainte pour entartage ? Je m’éloigne...
Comme j’apprécie le second degré, je ne m’insurgerai pas :-)

Citation : "Je vous donnerai un seul conseil pour l’instant : n’ouvrez jamais un courrier contenant un CV de linuxien en piÚce jointe. Melissa à coté, c’est du hoax à 2 balles."

Hé ben, il se foule pas ton DRH...
Enfin si tu préfÚre recevoir des troyens ou des spywares, t’es bien parti avec Windows :-)

Re-citation : "Vous allez enfin comprendre les réticences de la communauté à traduire "free software" par "logiciel gratuit". Parce que le logiciel "gratuit", faites-moi confiance, le linuxien va vous le faire payer !"

Là je t’arrête ; Torvald aurait pu le faire payer son Linux quand il l’a créé ; et non, et ça, c’est louable.
T’a déjà vu le documentaire sur la création de Linux (passé sur arte) ?

Peut-être que pour certains Linuxiens, Linux représente une fin en soi au niveau informatique, au moins ils ont le mérite de ne pas considérer le fric comme une fin en soi.
Et quand ils sont devant un ordi, c’est pas simplement pour ouvrir Word ou Excel.
Linux est OpenSource et constitue un support idéal pour l’enseignement et l’apprentissage à tous les niveaux.
 ?videmment, Windows, comme Linux, a son intérêt, je le reconnais (produit grand public).
Mais un produit dirigé par un seul type est un produit buggé à crever (et vous en avez eu la preuve, no comment :-)).
Enfin bon, si tu penses ça d’un Linuxien, vas plutÎt gueuler sur ton DRH, y m’a pas l’air compétent.
Ch’ai pas, t’a été traumatisé par des pingouins :-D ?
Pis bon, tu peux toujours poster ton article sur micro$oft.com, il aura p’tet du succÚs... Enfin, si leur serveur a pas planté... :-p

A bon entendeur, salut...
MorYsOn

lundi 20 février 2006 à 15h25 - par  Julius del noche

He rigolo va. On n’est plus en 2002. En 2006, Mandrake n’existe plus, c’est Mandriva.

Euh, je dis n’importe quoi là. Je sais. Grrr

Logo de KSVEN41
mercredi 15 février 2006 à 12h28 - par  KSVEN41

CA Fé PAS RIRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Logo de guillaume
vendredi 24 décembre 2004 à 01h53 - par  guillaume

Bon, l’article est rigolo !
Par contre, vu les risques qui pÚsent sur le logiciel libre en ce moment, il ne me fait finalement plus rire du tout....

J’ai énormément investi sur gnu/Linux et je crois en ce systÚmes mais s’il vient à etre presque interdit, ce serait une catastrophe.

Finalement, il semble que pas mal de gens pensent réellement comme le conseillé IT fictif. Cela m’attriste.

Vivement, que tout cela s’arrange au mieux et on pourra enfin rigoler.

Guillaume

vendredi 25 juillet 2003 à 11h36

Euh...

Tu es sur le site d’un LUG, peuplé de Linuxiens donc.
(pas la peine de défendre à ce point GNU/Linux et critiquer Windows, je crois qu’on est tous d’accord)

De plus, cet article proviens de Zipiz, que je te conseille de consulter pour en apprécier le style (tu verra que c’est loin d’être pro-Windows, et loin d’être sérieux)

Si tu prends ceci pour un article sérieux, écrit par des Linuxiens à l’encontre des Linuxiens, il doit y avoir un problÚme.

insmod humour_2nd_degre

Site web : ZIPIZ
Logo de pqmoltonel
mercredi 9 juillet 2003 à 22h26 - par  pqmoltonel

étant moi même un linuxien, je trouve qu’il y a pas mal de vrai dans tout ca

mais c’est un chouia exagere

===================================
le linuxien va se tripoter la config, se compiler le noyau, s’installer des conneries, les compiler, planter sa machine, recompiler, replanter sa machine, recompiler, insulter les free, open et net bsdiens dans les newsgroups, lire les 300 messages/minutes qu’il reçoit des mailing lists sur linux et envoyer balader les utilisateurs qui osent encore l’interrompre dans les activités précédentes ?
===================================
A noter, c’est bien ecrit "SA machine", pas le serveur de prod ...

pour les utilisateur, qu’el admin ne les pas chier, ils sont tous tellement cons !!!!!!

===================================
Si vous avez pu penser un jour qu’un linuxien allait pouvoir s’attaquer à l’impossible challenge de sécuriser vos serveurs NT ou administrer votre messagerie Notes, faites une croix dessus
===================================
a chaqu’un sa spécialité, il est normal qu’un linuxien ne fasse pas sécurité NT, il n’y a PAS de sécurité

===================================
Vous avez été assez con pour acheter du microsoft, faut pas venir lui demander en plus d’assumer vos conneries. Donc s’ils se font hacker, bien fait pour vous, c’est pas ses oignons. N’avez qu’à recruter un débile profond qui pensera faire de l’informatique en administrant du Windows NT.
===================================
bien sur faut toujours demander a l’admin avant d’ht, c’est comme si on impose a un joueur de tennis de jouer au ping pong

===================================
D’ailleurs le linuxien va s’installer sendmail ou postfix comme serveur de messagerie. Notes, Exchange et tous ces logiciels pour tapette en windows, il voudra même pas en entendre parler.
===================================
en effet, pourquoi utiliser notes qui est tellement compliqué qu’il demande un administrateur pour lui seul, ou exchange qui est tellement buggé qu’on se demande comment sa fonctionne (il doit avoir un equilibre dans les bug, ils s’annulent mutuellement)

===================================
Tant qu’on est dans les installations, si vous avez le malheur de lui laisser installer votre proxy http, votre relais de messagerie et votre DNS sur Linux vous êtes cuit ! Vous êtes cuit de toutes façons ! Vous avez recruté le package infernal "sendmail/bind/squid" en même temps que le linuxien
===================================
est ce la faute du linuxien si il choisi les soft les plus utilisés dans le monde pour leur perfomance ?
c’est quoi les serveur DNS de l’IANA ????

===================================
Bien sûr, toutes ces machines vont rebooter réguliÚrement au rythme des upgrades de ses logiciels qu’il aura téléchargé sur le net, c’est à dire en moyenne 16 fois par jour.
===================================
erreur de documentation de l’auteur : pas besoin de rebooter apres l’installation d’un logiciel ou meme d’un drivers, l’auteur a surement du confondre avec un autre OS que je ne citerai pas (qui reboote meme pour changer l’heure)

===================================
Comme les "script kiddies" adorent linux, ils ont exactement les mêmes centres d’intérêt que votre barjot
===================================
les script kifddies sont une bande de blaireau qui ne connaissent que windows
qui on un acces internet, qui on vu un beau site en noir avec des tetes de mort, et qui on telecharge un executable a la con (d’ou le nom de script), puis ils on clique sur un bouton, et il on fait deconnecte un gars de l’internet, depuis ils se prennent pour les maitres de l’internet, rien a voir avec linux

LE SUEL TRUC VRAI DE TOUT LE DOCUMENT :
===================================
Avec Windows NT vous seriez à l’abri de ce genre d’individus : personne n’a jamais pris son pied à l’installer ni à l’administrer. Finalement, c’est un avantage.
===================================
c’est sur qu’une personne qui n’est absolument pas ionterréssée par son métier, est bine plus performante

Logo de remi
mercredi 9 juillet 2003 à 21h01 - par  remi

Bonjour,

Etant un responsable informatique respectable, et respecté, je me permet de répondre a cette article, qui au contraire de me faire rire m’as profondément choqué.
Linux vs Windows, un débat tumultueux et infini, je l’accorde, mais traiter de la sorte le linuxien... Quelle honte !
Que recherche une entreprise de nos jours ? Des solutions viables et efficaces, c’est à dire stable et performante, tout ce qu’apporte une solution UNIX/Linux... la gratuité en plus !!
Certes Windows est facile d’accÚs à n’importe quel bidouilleur, la est le grand danger !
Le premier clampin sorti tout droit du service de comptabilité et ayant monté son PC dans son garage finit par se prendre pour un grand technicien. Combien de temps pensez vous qu’un réseau d’entrprise tiendrait le coup avec ce genre de personne !
Alors si la pérénité d’une société tiens dans la compétence d’une personne en Linux, et bien il vaut mieux un linuxien professionnel qu’un micro$oftien amateur !

Cordialement,

Remi

Logo de patator
dimanche 8 juin 2003 à 03h58 - par  patator

Cette article m’a vraiment fait rire.

Cependant, j’aurai 2 remarques à faire :
1 - Il semble que son rédacteur soit bien renseigné sur un monde OS qu’il semble avoir en horreur.
2 - Personnellement j’associerai les groupe tel que Mi...$oft et $ym...tec à des preneur d’otage qui rentre chez toi en douceur pour mieux t’imposer leur façon de pensé.

Malgé tout, j’ose espérer que cette article n’était qu’une simple note d’humour. ;-)

mercredi 15 janvier 2003 à 19h24

Le diagnostique est fait
le docteur est resté à l’hopital,
un entonnoir sur la tête
et la souris dans l’fion

2 linuxiens passent et se disent,
tiens un humoriste décadent

que font les autres ?

un infirmier passe aussi sans s’attarder il a rendez vous avec la docteure du H16

autour, de hauts murs
sans barbelés

à l’extérieur, quelques arbres,
de lourds nuages, une petite fille,
une guerre se prépare
le climat change
et les enfants meurent, comme d’hab

Hmmmm

ce café est bon

ça compile au son des violons

...

dimanche 12 janvier 2003 à 00h42 - par  Joe

C’est Excellent !
a mourir de rire !
j’adohre ..

treve de plaisenterie, amis windowsiens/linuxiens ceci vous concerne *TOUS* au plus haut point : TCPA
http://bill-brother.ca.tc/
http://www.stoppalladium.org/
http://linuxfr.org/2003/01/10/10927.html

sauvons internet.

Logo de realz
lundi 16 décembre 2002 à 15h58 - par  realz

j’vous laisse imaginer la facture !

vendredi 13 décembre 2002 à 13h35 - par  PIerre

Laisse moi rire... OpenBSD un systÚme incompréhensible ? je ne vois pas vraiment en quoi il l’est plus qu’un autre Unix. Et honnêtement, entre administrer Mandrake et OpenBSD, je préfÚre OpenBSD.

Logo de DaffyDuke
mercredi 11 décembre 2002 à 06h15 - par  DaffyDuke
lundi 9 décembre 2002 à 17h39 - par  klapaudius

Attendez de voir la nouvelle version de microsoft qui fera de votre PC une Xbox. Votre matériel ne sera compatible qu’avec Windows, un réseau exclusif windows. Microsoft se garde le droit de vous visiter sans même que vous en soyez au courant. Administratation à distance par Microsoft !!! Laissez moi rire Bilou en a mare du jeu de la concurence dont il n’a jamais été à la hauteur et se donne lui même le coup de grace.

Logo de phileas
dimanche 27 octobre 2002 à 17h50 - par  phileas

Cette fiction est bien écrite - Je me suis bien marré ce qui prouve que j’ai le sens de l’humour. Je le partage avec mes amis linuxiens qui n’ont pas reconnu l’un des leurs.
Celui qui est décrit ici habite sur quelle planÚte ? Peut-être voyage t’il dans la nébuleuse Micro Soft Sun

Logo de Jean-Michel
mardi 22 octobre 2002 à 09h55 - par  Jean-Michel

Je me suis bien marré, merci. Le trait est grossi, mais n’y a t-il pas un peu de ça ?

Logo de smeuh
lundi 21 octobre 2002 à 14h07 - par  smeuh

Le facheux problÚme des BSD’istes, et plus particuliÚrement des OpenBSD’istes a été ici soigneusement évité.
Celui-ci risque fort de vous mettre partout de ces unixs incompréhensibles, et vous fera chanter (sous la pluie) la valeur de son salaire et de sa qualification.
Si par malheur, vous décidez qu’il en est assez de cet escalade salariale, et donc de ne plus l’augmenter, ne vous attendez pas à ce qu’il reste plus longtemps que le temps du préavis (et encore !)
Et là, vous vous retrouverez avec des machines inacessibles, puisque vérouillées, ne pourrez plus faire d’http, mais de l’https, le serveur de messagerie refusera d’envoyer les virus d’outlook ...

Au secours Bilou plein de grasse et de vertus ...

Site web : http://smeuh.org/
vendredi 18 octobre 2002 à 19h12

C’est rigolo,
surtout en écrivant ça dans une URL qui contient spip et php dans son titre.

Annonces

Annuaire LibreNord

Retrouvez l’annuaire de logiciels libres créé par l’association Club Linux Nord-Pas de Calais sur le site suivant http://www.librenord.org