La distribution PCLinuxOS

mercredi 6 septembre 2006
par  nan3200
popularité : 1%

PCLinuxOS est une des rares distributions Linux issues de Mandriva dont elle reprend les outils d’administration. Avec une version live-CD installable sur un disque dur, elle est polyvalente et possÚde un grand nombre de programmes.

Une distribution multimédia réussie !

Une fois lancé le live-CD de PCLinuxOS 0.93a junior, on se retrouve face à un écran de connexion qui propose le choix entre user ou root.
Choisir root permettra de lancer le script d’installation sans devoir retaper le mot de passe (identique au login).

Le chargement de KDE (3.5.3) passé, l’écran affiche un joli paysage champêtre et nuageux.

JPEG - 406.1 ko
Voici le fond d’écran standard !

Le thème graphique rappelle celui de Vista beta2 pour ceux qui auront tenté d’installer cette usine à gaz. Et ce n’est pas le seul point commun avec le futur Windows, puisque PCLinuxOS a entre autres particularités celle de placer le curseur à la fin du nom du fichier qu’on renomme et pas à la fin de la ligne comme Windows. Ceci évite donc d’effacer l’extension, ce qui est une aide précieuse pour les débutants. En effet, lorsque l’on renomme un fichier dans Windows Explorer, le curseur se positionne à la fin de la ligne, après l’extension. Dans Konqueror, le curseur se place intelligemment à la fin du nom du fichier, même si l’extension est visible. Elle n’est donc pas altérée par l’opération.

PNG - 96.1 ko
Un petit apercu de PCLinuxOS

Une fois la distribution installée, la première chose à effectuer consiste à faire le tour des logiciels disponibles, et là, force est d’admettre que la dotation de base est légère. Toutefois les fondamentaux sont là :

- konqueror,
- koffice,
- digikam,
- gimp,
- amarok,
- kaffeine,
- k3b...

On y trouve également toutes les applications courantes de KDE, telles que kuikshow, kdiskfree, ark, ksysguard, une petite poignée de jeux et synaptic, l’indispensable gestionnaire de paquetages. Avec lui, l’accès aux 5335 paquetages (le 21-08-2006 - 5371 le 31-08-2006) - dédiés à la distribution est enfantin, et vous pourrez sans le moindre problème installer :

- comme lecteurs multimédia :

  • xmms,
  • beep,
  • mplayer,
  • vlc,

- toutes les applications supplémentaires de KDE : ktorrent, kshutdown, kstreamripper, noatun, kplayer...

  • nvu,
  • koffice 2 (karbon 14, krita...),

- applications multimédia création de DVD :

  • dvd shrink,
  • dvd styler,
  • k9 copy,

- diverses applications courantes :

  • kopete,
  • klamav,
  • audacity,
  • openoffice.org,
  • klives,
  • amsn,

- les pilotes 3D pour les cartes graphiques Ati et nVidia
- les librairies et les codecs Win32 nécessaires pour lire des DVD, des vidéos mpeg2 ou 4...


L’installation est très simple, attention au partitionnement si vous avez des partitions Windows (NTFS ou FAT32), et elle est très rapide. Chez moi, après avoir inséré le LiveCD dans le lecteur, une petite demi-heure aura suffit.

Après l’installation, il faut télécharger le fichiers de langue francaise pour KDE (kde-i18n-fr avec synaptic) et basculer en francais dans "kde control center - Accessibility - Regions and languages" puis passer également le clavier en francais "kde control center - acessibility - keyboard layout".

Parce qu’il faut bien le dire, le principal ’défaut’ de cette distribution est qu’elle est en anglais en standard.

Ses auteurs la considèrent encore comme une version beta

Personnellement, elle a remplacé la version 0.92 beta, qui avait remplacé la classique et déjà très satisfaisante Mandriva 2006 Free que j’utilisais auparavant.

Si PCLinuxOS a remplacé Mandriva chez moi, ce n’est pas pour son nom (pas très original, bien que descriptif), ni pour le fait qu’elle utilise beaucoup de librairies et d’applications développées pour Mandriva, mais parce qu’elle me permet de lire toutes sortes de formats de fichiers, qu’elle reconnait ma Livebox du premier coup, ma carte son Audigy 2 et l’Audigy SE du PC de ma fille, ainsi que ma clef USB, ma palette graphique vicieusement branchée après l’installation et qui fonctionne néanmoins à merveille, et qu’il est possible de l’utiliser et d’installer toutes sortes de lecteurs et de logiciels multimédia sans devoir les compiler.

Je suis un non développeur et depuis l’avènement de Windows 95, le Dos et sa ligne de commande me sont devenus peu à peu étranger, alors linux en mode console... Je n’ai rien contre mais n’en suis plus tellement capable. Cette distribution me permet de rebasculer en douceur vers le mode texte.

Et je dois bien dire que mis à part les problèmes de langue, (de nombreux messages sont encore en anglais et le "PCLinuxOS Center", cousin du Mandriva Control Center, est tout en anglais lui), cette version 0.93a junior (junior à cause de son ’poids d’origine’ en logiciels) est pour moi très stable.

Le systéme son est un peu hermétique pour moi, et me semble , soit complexe soit mal interfacé, pour l’instant.

Bref, chez moi, elle tourne depuis le 12 août non stop sur deux PC. Elle me sert à tout et a remplacé ’l’autre système’ sur un de ces PC.

JPEG - 81.4 ko
Diverses applis
JPEG - 95.3 ko
Flash Player est préinstallé
JPEG - 50.8 ko
Un des fonds d’écran de PCLinuxOS

Voilà, j’espère ne pas vous avoir trop barbé, et le cas échéant vous avoir donné envie de tester PCLinuxOS 0.93a junior.

La plupart des captures d’écran proviennent du site de la distribution.

Pour avoir la plupart des applications en français, visitez la page de wiki suivante http://www.pclinuxonline.com/wiki/P....
Et n’oubliez pas d’installer le paquetage locales-fr.

Quelques liens :
- http://pclinuxos.matoilnet.org/Iso/ : si vous recherchez une PCLinuxOS en français (ou presque).


Commentaires

Annonces

Annuaire LibreNord

Retrouvez l’annuaire de logiciels libres créé par l’association Club Linux Nord-Pas de Calais sur le site suivant http://www.librenord.org